Le canton de Neuchâtel

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Le canton de Neuchâtel

ImageNeuchâtel
Abréviation NE
Chef-lieu = Neuchâtel
Langue parlée: le français


Le canton francophone de Neuchâtel, qui a pour chef-lieu Neuchâtel, étend son territoire (802,9 km2) sur la chaîne du Jura, entre le lac du même nom et la frontière française.

Géographie

Il comporte trois régions relativement bien caractérisées: d'une part le littoral du lac de Neuchâtel, au sud, est une région très urbanisée et polarisée par le chef-lieu, la ville de Neuchâtel. C'est également une région viticole de qualité. Ensuite, le Val de Travers, au sud-ouest, est une ancienne terre d'élevage (économie laitière) qui s'est tournée très tôt vers l'industrie horlogère, dans les villages localisés au fond de la vallée (Fleurier, Moutiers, Couvet, Travers). Les montagnes neuchâteloises enfin, reliées à Neuchâtel depuis 1995 par un tunnel sous la Vue-des-Alpes, qui dessinent près de la frontière française un haut-plateau de 1 000 m d'altitude environ, avec les villes industrielles de La Chaux-de-Fonds et du Locle.

Économie

Ces deux dernières régions constituent le principal berceau de la production horlogère du pays et leur situation économique et démographique dépend encore aujourd'hui de la conjoncture de ce secteur. L'horlogerie n'est cependant pas la seule production du canton, qui s'est orienté également vers la mécanique de précision, la construction de machines, l'industrie textile, la métallurgie. Avec 36,7 % de la population active occupée dans le secteur secondaire, Neuchâtel est l'un des cantons les plus industrialisés de Suisse.

Le tourisme est également présent dans le canton, à Neuchâtel, sur les rives de son lac, ainsi que dans les montagnes du Jura qui offrent des conditions idéales pour la pratique du ski nordique.

Histoire

Le pays de Neuchâtel (Novum Castellum) fit d'abord partie du royaume franc, puis de celui de Bourgogne. Il passa au XIe siècle dans la mouvance du Saint Empire. Érigé en principauté en 1648, il échut au roi de Prusse en 1707. Napoléon donna la principauté au maréchal Berthier (1806), puis elle fit retour à la Prusse (1814). En avril 1815, elle devint un canton helvétique, tout en conservant son allégeance à la monarchie prussienne. La révolution républicaine de 1848 brisa ces liens, mais le roi de Prusse ne renonça à ses droits qu'en 1857.

Les visites proposées

Catégories

Curiosités
Gorges