Le canton de Unterwald

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
Le canton d'Unterwald

 ImageUnterwaldImageen allemand Unterwalden
Canton composé de Nidwald et Obwald
Abréviation NW et OW
Chef-lieu = Stans et Sarnen
Langue parlée: l'allemand


Avec les cantons d'Uri et de Schwyz, Unterwald (766,5 km2 et 66 941 h.) est l'un des trois cantons fondateurs de la Confédération helvétique (Waldstätten) par le pacte d'assistance mutuelle conclu en 1291 contre les Habsbourgs. Il reçut l'immédiateté d'Empire en 1309 et participa à la bataille de Morgarten, où l'armée de Léopold de Habsbourg fut défaite par les troupes confédérées (1315). Resté fidèle au catholicisme pendant la Réforme, le canton adhéra à la ligue séparatiste du Sonderbund en 1845.

Aujourd'hui encore, ces trois cantons que l'on surnomme «cantons primitifs» sont perçus dans l'ensemble du pays comme le berceau de l'identité nationale, incarnant le mythe de la fondation d'une Confédération désormais pluriculturelle.

Ce canton germanophone est en fait constitué de deux cantons.

Celui de Nidwald, à l'est, est formé essentiellement par l'étroite vallée de l'Engelberg. Celui d'Obwald est lui-même coupé en deux par le territoire de Nidwald: la partie principale se trouve à l'ouest, avec à son centre le lac de Sarnen, tandis qu'une seconde partie comprend la région d'Engelberg, réputée pour le ski, la montagne et pour son abbaye, aux confins du canton d'Uri.

Le canton de Nidwald

Nidwald (275,9 km2 et 35 938 h.) est situé sur la rive sud du lac des Quatre-Cantons, et se prolonge vers le sud par la vallée de l'Engelberg, au débouché de laquelle se localise le chef-lieu, Stans. Le canton vit de l'agriculture (élevage, économie laitière) et de la sylviculture, ainsi que de l'industrie (mécanique, métallurgie, agroalimentaire, ameublement). Ce secteur occupe 33,7 % de la population active (1990), taux supérieur à la moyenne nationale (30 %). Les services sont cependant l'activité principale, en partie grâce au tourisme (lac des Quatre-Cantons).

Le canton d'Obwald

Obwald (490,6 km2 et 30 958 h.) est situé entre les cantons de Lucerne et de Berne, dans les Préalpes. Le canton, dont le chef-lieu est Sarnen, est constitué essentiellement par une vallée débouchant sur le col du Brünig, au sud, qui ouvre sur l'Oberland bernois. Trois lacs se succèdent, l'Alpnachersee, au nord, le Sarnersee, avec le chef-lieu, Sarnen, à son extrémité septentrionale, et le Lungerersee, au sud. Une enclave de ce demi-canton se situe plus à l'est, au-delà du territoire de Nidwald, et comprend la région d'Engelberg. L'agriculture joue encore un rôle important dans l'économie d'Obwald (économie laitière, élevage), avec 9,8 % de la population active travaillant dans ce secteur (1990), soit l'un des taux les plus élevés de Suisse. L'industrie est également présente (machines, ameublement, agroalimentaire, plastique), avec un taux supérieur à la moyenne nationale de 34,3 % (1990). Le secteur tertiaire reste le revenu principal, notamment par l'apport du tourisme (station et région d'Engelberg).

Les visites proposées

Technique / entreprise