Le canton du Tessin

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Le canton du Tessin

ImageTessin en italien Ticino
Abréviation TI
Chef-lieu = Bellizone
Langue parlée: l'italien


Canton italophone, le Tessin (Ticino) est entré dans la Confédération helvétique en 1803. Il couvre 2 812,3 km2, abrite 302 131 h. et sa capitale est Bellinzona.

Géographie

Le canton est situé sur le versant méridional des Alpes, le Tessin a été formé en 1803 par la réunion des cantons de Bellinzona et de Lugano. Le relief du Tessin est presque exclusivement montagneux. Les Alpes du Tessin (ou Alpes lépontiennes) possèdent dans leur partie septentrionale des sommets très élevés: mont Basodino, Pizzo Rotondo, Piz Blas, Piz Medel, Rheinwaldhorn, dont l'altitude est supérieure à 3 000 m. Le Tessin, affluent du Pô, traverse le pays du nord-ouest au sud-est (val Leventina); il reçoit sur sa gauche les affluents du Brenno et de la Moesa avant de se jeter dans le lac Majeur, où convergent deux autres vallées (val Maggia et val Verzasca).

Dans le sud du canton, le Vedeggio se jette dans le lac de Lugano. Le canton comporte deux plaines: celle de Magadino, entre Bellinzona et le lac Majeur, et celle du Mendrisiotto, sorte d'avancée du canton sur territoire italien, à proximité immédiate des villes de Côme et Varèse. Du nord au sud, le Tessin se situe sur l'axe du Saint-Gothard, artère qui a marqué l'histoire du canton et du pays depuis ses origines, et qui permet de relier rapidement la région milanaise au nord des Alpes par le col (2 108 m), le tunnel ferroviaire ouvert en 1882 (15 km) et le tunnel routier (16,9 km, ouvert en 1982).

Économie

Malgré sa richesse en hydroélectricité (produite par les centrales installées sur le Tessin et la Maggia), le canton du Tessin reste peu industrialisé, employant 24,1 % de la population active (1990). Quelques activités se sont pourtant développées dans les régions les plus peuplées: industrie électrochimique, alimentaire, horlogerie, manufacture de tabac. Mais l'atout majeur du pays est l'extraordinaire développement du tourisme sur les rives du lac de Lugano (Lugano, Morcote) et du lac Majeur (Locarno, Ascona, Brissago). Grâce à ces régions, le canton totalise 8 % des nuitées du pays (1993). L'agriculture occupe seulement 1,6 % de la population active (1990), un des taux les plus bas de Suisse (élevage, viticulture, maraîchage, cultures fruitières).

Les visites proposées

Catégorie Cols
Catégorie Curiosités

Catégorie Musées

Catégorie Promenade

Catégorie Villes